Importer un véhicule en Islande

**Attention! Ceci est un témoignage d’un de nos membres qui a pour but de vous aiguiller dans le processus. Vérifiez toujours avec les autorités compétentes. Reykjavík Accueil ne peut être tenu responsable de toute complication***

Vous souhaitez vous installer en Islande et importer votre véhicule ? Cet article vous explique comment faire !

Si les islandais sont accueillants, la procédure pour obtenir des plaques islandaises n’est pas des plus aisées. Ou plutôt, il quasiment impossible de trouver en ligne des informations claires et précises. Mais lorsque l’on sait que l’Islande abrite plus de voitures que de personnes, difficile de s’en étonner.

Cependant pas de panique, accrocher votre ceinture, on y va !

Avant votre arrivée en Islande

Si vous souhaitez amener votre véhicule dans vos bagages, deux cas de figure s’offrent à vous :

  • Venir en ferry avec Smyreline au départ du Danemark (ce que nous avons fait)
  • Passer par une société d’expédition (certainement plus coûteux mais moins contraignant car vous serez accompagnés dans la procédure).

Si vous optez pour la première solution, vous gagnerez du temps en remplissant à l’avance cette déclaration à remettre aux douanes en débarquant : https://www.tollur.is/library/Skrar/Eydublod/E9.pdf.

À partir de votre arrivée Islande

Idem, deux cas de figure :

A) Vous êtes touristes, en congés sabbatique ou en cavale, bref vous ne comptez pas travailler. Vous pourrez alors utiliser librement votre véhicule pendant 1 an avant de devoir effectuer cette procédure. Pensez tout de même à négocier avec votre assureur, car la plupart des assurances européennes deviennent nulles après une période de trois mois consécutifs à l’étranger. Garder aussi avec vous une copie de la déclaration mentionnée plus bas.

B) Vous venez pour travailler en Islande, vous devez alors effectuer cette procédure maximum 3 mois après votre arrivée. Ou plus exactement vous devriez. Car si les douanes ne peuvent pas faire le lien entre votre véhicule et votre Kennitala, libre à vous de prendre le risque de continuer à circuler avec vos plaques étrangères. Dans notre cas de figure, notre volonté d’aller au-devant de cette procédure en écrivant aux douanes nous a valu une gentille notice sur le pare-brise « contactez les douanes ». Et nos plaques ont carrément été démontées sans avertissement quelques temps plus tard. À méditer.

C’est parti !

Nous entrons dans le vif du sujet. Les titres de la procédure ont volontairement été laissés en anglais, car ils constituent un copier-coller de nos échanges avec les douanes.

La procédure nécessite un délai de traitement de 2 à 3 semaines maximum et coûte environ 20% du prix d’achat du véhicule. Estimation à la louche, car le prix d’importation est calculé selon la valeur locale du véhicule et de son taux d’émission de CO2. Plus le véhicule est polluant, plus le montant sera élevé.  

1.       Pre-register your car at Transport Authority. https://www.icetra.is/

Documents requis

Coût

5.200 kr =  coût de la production des plaques d’immatriculation.

Démarche

Soit vous envoyez tous ces documents par la poste ou bien vous vous rendez en personne à Samgöngustofa (Ármúli 2, 108 Reykjavík).

Il vous sera demandé de payer directement sur place ou par virement bancaire, contactez-les pour obtenir les coordonnées bancaires.

Bon à savoir

Vous devez renseigner sur la ligne « Skoðunarstofa » du formulaire un garage d’inspection où seront livrées directement les plaques et où votre véhicule devra passer un contrôle technique.  

Une fois cette étape terminée

Vous recevrez un mail avec un formulaire à remplir s’intitulant « Nyskraningarbeidni » et votre nouveau numéro de plaque. Ce document constitue la demande d’enregistrement d’un nouveau véhicule. Si vous êtes venus en ferry, il suffit de recopier vos coordonnées personnelles, car vous êtes à la fois l’acheteur et l’importateur. Si vous avez sollicité une société d’importation, contactez-les pour remplir le formulaire. C’est aussi venu pour vous le moment de souscrire à une assurance locale car il vous faudra la renseigner sur ce formulaire. Une fois ce dernier rempli, conservez-le pour l’étape 4.

2.       Custom report. Hand in Custom report. (You can get a shipping company or custom broker to do it for you and hand it on for you)

Documents requis:

  • Copie de la carte grise (car elle vous aura été retirée à l’étape précédente)

Démarche

Une fois sur place, demandez gentiment de l’aide. Une personne se chargera pour vous de remplir le formulaire, vous n’aurez qu’à remettre une copie de la carte grise. On vous indiquera que la démarche coûte 7.000 kr mais ce coût sera incorporé dans le montant final à payer, voir étape suivante.

3.       After the report has gone through and approved here, you can pay. Either transfer the amount in your home bank or come to your office. There is 24% VAT and exice tax based on the co2 of the car.

Démarche

C’est le moment de passer par le tiroir-caisse. Vous recevrez un mail vous demandant de payer. Dans notre cas, moins de 24h après être passé aux douanes. Une fois que le virement a été effectué, envoyez une preuve aux douanes qui vous indiqueront que tout est en ordre et que vous pouvez aller chercher vos plaques, hourra.

Attention cependant, nous étions en contact avec deux personnes différentes du bureau des douanes et deux montants différents nous ont été indiqués pour le paiement, l’un étant le double de l’autre. Si vous avez des doutes, demandez le détail du calcul et sollicitez un autre avis, la communication n’est pas toujours fluide en Islande.

4.      Go to an inspection station and employee there can put the plates on your car.

Documents requis

Le formulaire « Nyskraningarbeidni » que vous recevrez après l’étape 1.

Démarche

C’est la partie la plus fun. Rendez-vous simplement au garage que vous aurez choisi pour le contrôle technique. Après quelques tests rapides, vos nous plaques islandaises seront posées.

Coût

Prix du contrôle technique avec pose des plaques (≈ 20.000 kr) + prix de la road tax (≈ 4.000 kr)

Voilà, vous savez tout. La procédure n’est finalement pas si compliquée quand on sait comment faire. Mais acheter une voiture sur place peut être néanmoins un choix plus judicieux…