L’Islande en bref

L’Islande est une île située au milieu de l’Océan Atlantique nord, au niveau de la dorsale entre les plaques tectoniques américaine et eurasienne. C’est une île volcanique (certains volcans sont toujours actifs, rappelez-vous l’Eyjafjallajökull et son éruption en 2010 qui a perturbé fortement le trafic aérien), qui a une superficie de 102 775 km² (un sixième de la France environ). L’île est inhabitée au centre, car celui-ci est constitué de massifs où les températures sont très basses l’hiver. Les villes et villages se situent sur la côte où le temps est plus clément. La végétation est très basse : peu d’arbres, et quasiment pas de forêt, des nombreuses formations de lave ou champs de lave et de nombreuses cascades, lacs et rivières.

Le pays a longtemps été lié au Danemark, dont il devient en 1918 un état distinct, puis en 1944 complètement indépendant.

Le climat

Le climat en Islande comprend deux saisons uniquement : L’été et l’hiver. Ces deux saisons se différencient parfois difficilement. Dans la région de Reykjavík, la capitale, les températures sont entre -5°C et +5°C en hiver (sans compter le vent qui parfois donne un ressenti bien plus froid) et en été, la température peut atteindre les 18°C (ça reste limité avec des températures moyennes autour de 10°C). Dans le nord du pays, les températures sont plus froides pendant l’hiver. Le centre du pays n’est pas accessible l’hiver à cause de la neige (les routes du centre, qui ne sont pas goudronnées, sont ouvertes généralement à partir de mi-juin jusqu’en septembre). Au niveau de la neige, il est courant d’avoir plusieurs dizaines de centimètres, au nord du pays durant l’hiver alors qu’à Reykjavík, il y en aura aussi mais en quantité moins importante.

Au niveau de la météo il faut savoir qu’elle change très rapidement (possibilité d’avoir quasiment les 4 saisons en une journée…) et il est donc intéressant de se référer au site https://www.vedur.is/ qui est le site officiel de météo (et bien pratique lorsqu’il y a des risques de tempêtes).

Les habitants et la vie

Il y a près de 350 000 habitants sur l’île (équivalent à la taille de la ville de Nantes). La vie sur l’île peut paraître assez chère, mais il faut savoir que beaucoup de produits sont importés. La langue nationale est l’islandais mais beaucoup d’Islandais parlent bien anglais (dans la capitale tout du moins).

Voici des petits mots de base pour vous aider à l’arrivée :

  • Góðan daginn = bonjour (se prononce « goundaïn »)
  • Takk /takk fyrir = merci/merci beaucoup
  • Bless/bless-bless = au revoir/salut
  • Já = oui
  • Nei = non
  • Bíll = voiture
  • Laus= parking
  • Banki = banque
  • Lögreglan = police
  • Sjúkrahús = hopital

Pour en savoir plus, consultez notre section sur apprendre l’islandais.

REYKJAVÍK

Reykjavík (qui se traduit littéralement par baie des fumées) est la capitale islandaise. La ville comprend 130 000 habitants, environ 220 000 avec l’agglomération. La ville est composée de différents quartiers, dont quasiment chacun dispose de sa piscine. Tous les quartiers sont assez facilement reliés par des bus (voir la section transport).

La partie la plus « centrale » de la ville est la suivante :

Le quartier 101 est la zone de Reykjavík où sont regroupées la rue principale (Laugavegur), la mairie et plusieurs ambassades. On y trouve aussi de nombreux points d’informations touristiques, restaurants, hôtels…. Cette zone est l’une des plus touristiques avec de nombreux points d’intérêts, tels que Harpa et Hallgrímskirkja. C’est aussi la zone où se situe l’hôpital.

Les quartiers 107, 105, 104, 103 et 108 sont des quartiers plus résidentiels. Au niveau du quartier 103 se trouve un centre commercial, Kringlan. Un grand parc ainsi que le zoo, et le stade national de foot se trouvent dans le quartier 104. L’université d’Islande est située dans le quartier 107, alors que l’université de Reykjavík, plus récente, est située dans le 101.

L’agglomération de Reykjavík contient également plusieurs petites villes. C’est cette zone élargie qui forme la Capital Area:

La ville de Seltjarnarnes est située à l’extrémité ouest de Reykjavík, c’est là où se situe le phare, Grótta. Les quartiers 200 et 201 définissent la ville de Kópavogur. Situés au sud de Reykjavík, ils sont plus résidentiels. Le quartier 113 comprend plusieurs entreprises ainsi qu’une zone résidentielle, un golf et c’est le point de départ de quelques randonnées.

Les quartiers plus éloignés sont plus difficilement accessibles en bus. Consultez le site de Strætó pour plus d’information.

2 commentaires sur “L’Islande en bref

  1. Quelques rectifications : Eyjafjallajökull a érupté en 2010 (pas 2011), l’indépendance totale du Danemark a été obtenue en 1944 (pas 1994) et on est plus proche aujourd’hui des 350 000 que des 300 000 habitants…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s